Près d'un an après la sortie de la version Pokémon X et Y, le jeu légendaire a fait son grand come-back peu avant les fêtes de Noël, pour le plus grand bonheur des enfants, ados et grands enfants en quête d'aventure et convoitant le prestigieux titre de Maître Pokemon. Entre deux parties de casino en ligne, j'ai pris le temps de tester pour vous ce jeu et de vous en faire un résumé complet.

Rapide présentation :

On ne présente plus Pokémon, suite au succès fulgurant des versions Pokémon Vert, Rouge et Bleu sorties le 10 Mai 1999 (date de sortie Européenne) le légendaire dessin animé a été retranscrit en de nombreux jeux vidéo pour console portable et de salon. Vous pouvez en trouver pour tous les goûts : du flipper, en passant par les puzzles. Game Freak n'a eu de cesse de se réinventer pour combler l'appétit dévorant des plus grands fans de ces petites créatures fictives. Pokémon Rubis Omega et Saphir Alpha sortis le 28 Novembre 2014 en Europe, sont des remakes des versions Rubis et Saphir sorties en Juillet 2003.

Mon avis :

Ayant adoré les premières versions et étant avide de découvrir les deux nouvelles, un froid matin de Décembre, renfloué par les mises gagnées sur un casino en ligne, je fonçai au magasin de jeu vidéo le plus proche de chez moi pour me procurer le jeu.

Arrivé devant le rayon, il me fallut faire un choix entre les deux versions. Ayant opté pour la Saphir en 2003, je choisis donc de continuer sur ma lancée en optant pour la Saphir Alpha afin de comparer au mieux les deux versions.

Munis du St Graal, je me pressai jusqu'à mon appartement pour l'essayer au plus vite. Après avoir attrapé ma Nintendo 3DS, inséré la cartouche, allumé le bouton, la première bonne surprise arriva : la musique est la même que dans la précédente version bien que remastérisée avec beaucoup de talent.

Vient ensuite le choix du personnage, comme dans la précédente version le joueur doit choisir entre un garçon Brice et une fille Flora. Le lieu de l'intrigue reste également le même, il s'agit de l'île d'Hoenn que l'on retrouve cette fois en 3D pour notre plus grand plaisir oculaire.

De plus Pokémon ne serait pas Pokémon sans le choix cornélien du Pokémon de départ. Comme dans la version Rubis et Saphir, le professeur Seko nous propose de choisir notre Pokémon de départ entre Arcko le lézard de type plante, Poussifeu le poussin de type feu et Gobou l'amphibien de type eau.

En définitive et après quelques jours de jeu, je dois avouer que le remake est vraiment réussi, on retrouve les mêmes champions d'arènes, les concours Pokémon et Timmy, le rival de notre personnage principal. Les teams magna et aqua comptent, quant à elles, respectivement deux nouveaux membres à leur actif.

Quoi de neuf par rapport aux premières versions ?

  • La plus grande différence de cette nouvelle version est sans aucun doute la méga-évolution et la primo-résurgence qui apportent un véritable plus au niveau de la stratégie.
  • L'autre grande différence importante est incontestablement le vol au-dessus de Hoenn qui ne manquera pas de ravir les utilisateurs.

Les points positifs :

  • Découvrir la carte de la légendaire Hoenn en 3D est tout simplement jubilatoire.
  • Instant nostalgie : la bande son est magistrale, on retrouve tous les classiques remastérisés qui ont bercé nos oreilles durant nos folles parties d'antan.
  • La donne a changé ! Plus besoin d'user d'une centaine de Pokeball et 10 Masterball pour capturer un Pokémon de légende. Dans cette version, les développeurs ont considérablement baissé le niveau.

Les points négatifs :

  • Vous me trouverez peut-être tatillon, mais je dois bien avouer que le gros point négatif de cette nouvelle version est incontestablement sa facilité. Il est en effet très facile de faire évoluer les pokémons grâce à la multi-expérience. Il est également très facile de vaincre les champions d'arènes et de capturer les pokémons.

En définitive :

En conclusion GameFreak persiste, et signe ce qui s'annonce être encore un beau succès dans la grande famille des jeux Pokémon. Un remake frais et divertissant qui ne manquera pas de séduire les fans de la première heure comme les petits nouveaux.